Script Geometry, la création / Script Geometry, composition project

« Envisager la forêt comme une ville, une construction, un ensemble fait de strates et de verticalités ou des signaux se répondent, s’opposent, s’ignorent. Des variations s’y opèrent, des pleins et des vides se créent en fonction du temps, des heures de pointe et des heures creuses. L’écoute de cette densité dont les langages nous échappent met l’oreille à l’épreuve et laisse de temps à autre apparaitre des analogies avec un environnement sonore moderne. Des câbles culturels rapprochent alors notre écoute de la technologie de celles de ces phénomènes acoustiques naturels : « ça sonne comme, ça ressemble à ».

Les timbres ? les structures ? Il existe quelque chose dans une forêt tropicale qui sonne et joue comme de l’électronique, de la musique, du bruit électronique. En tout cas quelque chose caractérisant une ère bien postérieure à la naissance des biotopes qui composent cette forêt et qui créent ces sons. Script Geometry né de cette idée, de l’envie de travailler sur cette densité et de tenter d’en extraire des formes caractéristiques de ces analogies. Sortir ces sons de leur contexte pour les ré-agencer comme on câble les circuits d’un synthétiseur. Retisser ces strates et ces verticalités dans un autre ordre en utilisant les signaux provenant de la forêt comme des sons synthétiques. Disséquer le spectre de cette forêt et y chercher quelque chose que seule l’écoute peut révéler. »
Thomas Tilly

————————————————————————————————

« Picture the forest as a city, a construct, an ensemble made up of strata and verticalities, where signals respond, oppose, and ignore each other. Variation operates continuously; solids and vacuums are created as a function of time, of peak and off-peak hours. Listening to this density, in which the languages escape our comprehension, puts our ears to the test and from time to time permits the appearance of analogies with a modern acoustic environment. Cultural ties bring together our perception of the sound of technology with these natural acoustic phenomena: “It sounds like…; it resembles…”.

The tones? The structures? There is something that exists in the tropical forest that rings and plays, like electronica, like music, like electronic noise. In any case, there is something that characterizes an era long before the birth of the biotopes that compose the forest and are at the origin of these sounds. Script Geometry was conceived of this idea, of the desire to work with this density and to attempt to extract the characteristic forms of these analogies. To take these sounds out of context and to re-purpose them, much as how the circuits of a synthesizer are wired. To weave these strata and verticalities together in a different pattern, using the signals from the forest as if they were synthetic sounds. To dissect the spectrum of the forest and to find within that which only listening can reveal. »
Thomas Tilly

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s